Pour citer cet article : Elmachbouh L, et al. Ichtyose acquise révélant une maladie de Hodgkin. Presse Med. (2015), http://dx.doi. org/10.1016/j.lpm.2014.11.007 Presse Med. 2015; //: ///

Images en médecine

en ligne sur / on line on www.em-consulte.com/revue/lpm www.sciencedirect.com

Ichtyose acquise révélant une maladie de Hodgkin Loubna Elmachbouh 1, Fouzia Hali 1, Farida Marnissi 2, Hakima Benchikhi 1, Soumaya Chiheb 1

Disponible sur internet le :

1. CHU Ibn Rochd, service de dermatologie vénéréologie, 20000 Casablanca, Maroc 2. CHU Ibn Rochd, service d'anatomopathologie, 20000 Casablanca, Maroc

Correspondance : Loubna Elmachbouh, CHU Ibn Rochd, service de dermatologie vénéréologie, rue des hôpitaux, 20000 Casablanca, Maroc. [email protected], [email protected]

Acquired ichthyosis revealing an Hodgkin's disease

Observation

Figure 1 Syndrome ichtyosiforme généralisé

Un patient de 54 ans, sans antécédents particuliers, consultait pour un syndrome icthyosiforme acquis évoluant depuis 6 mois, dans un contexte d'amaigrissement et d'altération de l'état général. À l'admission, le patient était en mauvais état général avec des squames brunâtres polygonales (figure 1), prédominantes au niveau des faces d'extension des membres (figure 2), une kératodermie palmoplantaire (figure 3) et une hyperkératose sous-unguéale. L'examen des aires ganglionnaires retrouvait de nombreuses adénopathies axillaires (figure 4) et inguinales. Le reste de l'examen somatique était sans particularité. Le diagnostic d'ichtyose acquise était retenu. Le bilan biologique montrait un syndrome inflammatoire important avec une C-réactive protéine à 85 mg/L, une vitesse de sédimentation à 80 mm à la première heure et une anémie à 10 g/dL, microcytaire, avec une hypergammaglobulinémie polyclonale. Les LDH étaient à 350 UI/L. L'examen anatomopathologique d'un ganglion confirmait la maladie de Hodgkin. La tomodensitométrie thoraco-abdominale montrait de multiples adénopathies médiastinales antérieures et abdominales avec un foie multinodulaire. Le patient décédait quelques jours après son hospitalisation.

1

tome xx > n8x > mois année http://dx.doi.org/10.1016/j.lpm.2014.11.007 © 2015 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

LPM-2702

Pour citer cet article : Elmachbouh L, et al. Ichtyose acquise révélant une maladie de Hodgkin. Presse Med. (2015), http://dx.doi. org/10.1016/j.lpm.2014.11.007

Images en médecine

L. Elmachbouh, F. Hali, F. Marnissi, H. Benchikhi, S. Chiheb

Figure 4 Adénopathies axillaires

Figure 2 Squames polygonales au niveau des faces d'extensions des jambes

Figure 3 Kératodermie plantaire

Discussion Notre cas répond à la description de l'ichtyose acquise paranéoplasique, dermatose rare qui peut précéder, survenir simultanément ou encore apparaître après un diagnostic de néoplasie [1]. Le diagnostic d'ichtyose est basé sur l'aspect clinique évocateur [2]. L'histologie permet de confirmer le diagnostic en

montrant l'absence de la couche granuleuse [2]. L'ichtyose acquise révèle fréquemment une maladie sous-jacente [2]. Les hémopathies malignes figurent en première place [2]. La maladie de Hodgkin représenterait jusqu'à 80 % des cas [2]. Le premier cas d'ichtyose et de maladie de Hodgkin a été décrit en 1925 par Nanta et Chatelier [1,2]. L'ichtyose acquise peut être aussi, mais exceptionnellement, idiopathique ou révélatrice d'autres maladies immunologiques, endocriniennes, infectieuses ou secondaires à une prise médicamenteuse [3]. L'ichtyose est habituellement découverte en même temps que la maladie de Hodgkin ou après celle-ci, mais elle peut aussi précéder le diagnostic hématologique d'un an ou plus [1,2], comme l'illustre cette observation. Sa pathogénie suggère principalement une sécrétion par les cellules malignes de facteurs de croissance telles que l'epithelial growth factor (EGF), connu pour son action stimulant la kératinisation [1,2]. Le rôle du TGF-bêta, qui module le métabolisme lipidique, a aussi été évoqué [1]. Le rôle de l'altération de l'état général avec dénutrition est également discuté [1,2]. Une ichtyose acquise doit inciter le clinicien à rechercher une affection néoplasique, surtout hématologique [1]. Son évolution est souvent parallèle à l'hémopathie et constitue alors un élément de surveillance fiable [1]. Déclaration d'intérêts : les auteurs déclarent ne pas avoir de conflits d'intérêts en relation avec cet article.

Références [1]

2

[2]

Berrady R, Baybay H, Khammar Z, Lahlou M, Lamchachti L, et al. Ichtyose acquise et hémopathie maligne : cinq observations. Ann Dermatol Venereol 2012;139:9–14. Ennibi K, Rabhi M, Al Bouzidi A, Bahrouch L, et al. Ichtyose acquise révélant une maladie de Hodgkin. Une nouvelle observation. Rev Med Interne 2008;29:418–20.

[3]

Hali F, Latifi A, Sbai M. Une dermatose qui en révèle une autre. Presse Med 2011;40:455–7.

tome xx > n8x > mois année

[Acquired ichthyosis revealing an Hodgkin's disease].

[Acquired ichthyosis revealing an Hodgkin's disease]. - PDF Download Free
593KB Sizes 4 Downloads 6 Views